Ne laissez pas cette crise se perdre : Se préparer à la réouverture de l’économie et au-delà

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

Bienvenue en 2020 – wow.

Notre situation semble être assez claire. Les entreprises qui ne sont pas indispensables sont fermées. Les employés des industries importantes risquent quant à eux leur santé voire leur vie pour fournir des biens et des services vitaux à notre société. Malgré cela, un grand nombre de ces individus sont tombés malades ou ont succombé au COVID-19. En outre, de nombreux employés expérimentés sont actuellement en congé et ne remettront probablement jamais les pieds au sein de leur lieu de travail. 

Bien que des milliers d’entreprises soient paralysées et contraintes par cette situation, ce n’est pas le moment de rester les bras croisés. 

Dans les semaines à venir et jusqu’à la réouverture progressive de l’ensemble des industries, dirigeants et cadres devront trouver le moyen de générer l’équivalent d’une année de productivité en seulement cinq mois. Le docteur Robert Redfield, directeur des centres américain de contrôle et de prévention des maladies, a averti le pays que le virus risquerait de se réactive lorsque le froid réapparaîtra à la fin de l’automne. Si cette supposition s’avère juste, les entreprises seront dans l’obligation de fermer à nouveau, et les travailleurs malades seront fortement incités à rester chez eux jusqu’à ce qu’ils se rétablissent.

Les entreprises se préparant dès à présent à la « new normal » seront les mieux placées pour assurer une transition en douceur vers cet avenir incertain. Comment s’y préparer ? Chaque société aura sa propre stratégie pour faire face à ces problèmes, mais quelques généralités imposées par la loi s’appliqueront à de multiples secteurs de l’économie.

Les entreprises se préparant dès à présent à la « new normal » seront les mieux placées pour assurer une transition en douceur vers cet avenir incertain. Comment s’y préparer ? Chaque société aura sa propre stratégie pour faire face à ces problèmes, mais quelques généralités imposées par la loi s’appliqueront à de multiples secteurs de l’économie.

En réalité, la distanciation sociale n’est que la partie visible de l’iceberg lorsqu’il s’agit de définir cette « new normal ». Des mesures supplémentaires seront nécessaires dans toutes les organisations. Les entreprises intelligentes utiliseront le temps dont elles disposent actuellement pour organiser des téléconférences entre cadres, gestionnaires et travailleurs de premières lignes, pour tenter d’imaginer et de se projeter dans le futur, tout en y insérant des objectifs.

Les machines et autres dispositifs ont été laissés à l’arrêt pendant des semaines voire des mois. Par conséquent, ces dernières nécessitent un entretien et une réparation que vous n’aviez pas forcements prévus il y a un an de cela. Quoi de mieux que de faire dès à présent ce qui est nécessaire pour vos installations en vue d’une réouverture prochaine ? Comment allez-vous nettoyez et préparer vos équipements pour minimiser la transmission du virus sur les poignées, claviers et autres zones à fortes fréquentations ?

Vous constaterez peut-être que vos installations elles-mêmes ont le besoin d’être reconfigurées. Au-delà de la distance sociale et de sa gestion, vous pourriez éventuellement envisager de produire davantage selon un cycle annuel considérablement raccourci. Quels changements pouvez-vous apporter à vos plans initiaux ou à vos dispositifs technologiques pour produire beaucoup plus en beaucoup moins de temps ? Quelle organisation, quels changements et quelles formations auriez-vous besoin pour être sûr d’être prêt lorsque la situation s’apaisera et que l’économie repartira de plus belle ? 

Et puis, il y a la main d’œuvre en elle-même. Comment les entreprises industrielles vont-elles faire face à une réduction du nombre de travailleurs présents sur leur site ? Comment allez-vous former des nouvelles recrues avec la distanciation sociale mise en place ? Comment allez-vous conserver le savoir unique de votre entreprise si un nombre conséquent de vos anciens employés décident que le jeu n’en vaut pas la chandelle ? Comment pouvez-vous enregistrer les connaissances de vos employés les plus expérimentés et les transmettre aux nouveaux si ces derniers quittent le navire ?

Lorsque les entreprises commenceront à rouvrir, nous pouvons même nous attendre à ce que les travailleurs les plus efficaces soient « rouillés » et plus sujets à effectuer des erreurs. Comment faire pour retrouver une bonne dynamique de travail ?

Quelle que soit la manière dont votre organisation utilise cette interruption pour préparer un avenir incertain, n’oubliez pas que vos efforts sont une question de résilience. Les entreprises doivent maintenir efficacement les principaux processus essentiels à leur mission pour assurer une continuité opérationnelle en cas de perturbation future. La crise que nous traversons ne fait qu’amplifier ce besoin. 

Les entreprises doivent documenter et enregistrer les méthodes des travailleurs de première ligne de manière à faciliter la capacité des employés sous-formés voire non-formées, à réaliser des tâches complexes avec précision. La situation que nous traversons en est un parfait exemple. Travaillez dès maintenant avec vos collègues pour identifier et développer les nouveaux procédés que vous devriez mettre en place pour l’après COVID-19. Les entreprises doivent également évaluer et déterminer les outils les plus sûrs qui permettraient un retour à la normale de manière efficace.

Cadres et dirigeants expérimentés réalisent qu’en période de crise, les réponses technologiques sont proportionnelles à la gravité de la situation. Dans les mois à venir, attendez-vous à l’émergence de nouvelles formes d’innovations et de nouvelles entreprises qui révolutionneront notre monde. Nous sommes actuellement tous confinés, mais nous serons de retour au travail avant même que nous puissions nous en rendre compte. Alors même que la brume de notre isolement se dissipe, nous ferions bien de réaliser que nos défis représentent en réalité des opportunités.

Prenez soin de vous et portez-vous bien.

Dirck

DIRCK T. SCHOU JR.
CEO Taqtile