L’US Airforce a amélioré ses performances et réduit le taux d’erreurs grâce à des instructions de travail basées sur la réalité augmentée pour la maintenance des avions

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

Technology Record Numéro 18 : Automne 2020

L’entretien des flottes des forces armées coûte cher. Aux États-Unis, les coûts de maintenance continuent d’augmenter à mesure que les véhicules deviennent plus complexes et sont utilisés bien au-delà de leur durée de vie prévue. Les organisations de maintenance sont limitées en termes de ressources, en particulier pour le personnel qualifié, ce qui se traduit souvent par des équipes de maintenance en sous-effectif et surchargées. Il faut parfois des années pour former correctement les nouvelles recrues, tandis que le personnel et les formateurs expérimentés sont débordés même les jours les plus calmes. Les agents de maintenance les plus qualifiés sont très recherchés mais ne sont souvent pas disponibles, et ils ne sont pas toujours présents là où le besoin est le plus aigu, notamment dans des endroits plus éloignés comme le Japon ou Guam. Et même les techniciens qualifiés peuvent manquer de confiance pour effectuer des tâches complexes et peu fréquentes.

Il est indispensable que les compétences organisationnelles des équipes de maintenance soient améliorées. Si la formation, les directives de travail et l’assistance à la maintenance peuvent être améliorées grâce à la réalité augmentée (RA), il y a de bonnes raisons de mettre en application cette technologie. C’est sur cette base que Taqtile a travaillé avec l’US Air Force pour démontrer l’impact de Manifest, une solution industrielle de RA pour la saisie des compétences et les directives de tâches guidées.